samedi 29 septembre 2007

Historique de l’INRB.



1. Historique

1975
- Commission Nationale créée par le Ministre de la Santé, Prof. Ngwete et présidée par le Prof. Muyembe pour élaborer un projet de création d’un Centre de recherche biomédicale sur modèle de l’Institut Pasteur.

1984
- Financement par la Coopération Française qui avait réhabilité l’ancien Service d’Hygiène de la Ville de Kinshasa et construit le complexe de Virologie/Animalerie.
- Inauguration par le Président François Mitterrand, le 8 décembre 1984.
- Gestion de l’Institut par une équipe française.

1991
- Départ précipité des coopérants français suite au pillage de la ville de Kinshasa.
- Nomination d’une Direction congolaise (Dr Kankienza).

1998
- Nomination d’une Direction congolaise (Prof. Muyembe)
- Mise en route d’un programme national de contrôle de qualité des analyses de laboratoire en RDC : étude pilote à Kinshasa.
- Création du laboratoire des Maladies à potentiel épidémique (LMPE), pour la surveillance du Choléra, de la Méningite cérébro-spinale et de la Dysenterie bacillaire.
- Développement des cultures cellulaires – lignées cellulaires Vero, Hep-2, RD et L20B, Hela, B95a.
- Mise en place d’une banque de données sur les paralysie flasques aiguës (Poliomyélite) sur Epi Info 6.04 grâce à l’appui de BASICS.

1999
- Adhésion des laboratoires de l’INRB au Programme international de contrôle de qualité externe (Biochimie, Hématologie, Virologie et Bactériologie).

2000
- Arrêté ministériel n°1250/CAB/MIN/S/16/2000 portant création et organisation de l’INRB comme Laboratoire National de Santé Publique.

2001
- Création d’un laboratoire de Biologie moléculaire pour amplification génique (PCR).
- Projet d’appui à la Zone de Santé de Watsa (province Orientale) et de surveillance de la Fièvre Hémorragique à virus Marburg.

2002
- Création du laboratoire de Mycobactéries pour l’étude et le suivi de la résistance des Bacilles de Koch (BK) et l’isolement de M. ulcerans, agent de l’ulcère de Buruli.
-Installation d’un élevage des rats Grammomys surdater importés de l’IMT/Anvers pour la recherche sur la Trypanosomiase Humaine Africaine.

2003
- Arrêté ministériel n° 1250/CAB/MIN/S/CJ/11/2003, révisant et complétant l’arrêté n°1250/CAB/MIN/S/16/2000 portant création et organisation de l’INRB
- Construction et équipement d’une salle de conférences.
- Installation d’un atelier de production locale des mini-colonnes « mAECT » pour le diagnostic de la trypanosomiase humaine africaine. C’est le seul atelier en Afrique.
- Réhabilitation des principaux laboratoires et infrastructures grâce aux fonds propres, de la Coopération Française et de la Coopération Belge.

2. Infrastructure en bâtiments.

L’INRB est situé en plein centre de Kinshasa, au cœur d’un vaste terrain constitué de 2 parcelles. Il comprend :
un bâtiment principal à un étage regroupant la direction-administration et différents services scientifiques.
un deuxième bâtiment en forme d’U où sont installés le service de Haute Sécurité, l’Animalerie et la Virologie.
en façade et isolé des autres bâtiments, le bâtiment de prélèvement et le bâtiment pour les agents de sécurité et le groupe électrogène.
deux bâtiments centraux servent de magasins, l’un avec une chambre froide pour la conservation des réactifs et l’autre pour les imprimés et autre matériel de bureau.
un guest-house (dans la 2ème parcelle) avec cafétéria et salle de réunions (actuellement occupé par le PNLS : programme national de lutte contre le SIDA).
une salle polyvalente pour les conférences.
une annexe-studio pour les chercheurs visiteurs.

3. Infrastructure de recherche

1) Laboratoire de Virologie
a) Laboratoires équipés de hottes à flux laminaires ver ticaux, pour la bio-sécurité des techniciens.
b) Containers d’azotes liquides en permanence pour la conservation des lignées cellulaires
c) Congélateur à –80°C pour la conservation des souches virales.
d) Microscopes inversés pour la culture cellulaire
e) Chaînes ELISA pour la sérologie virale.
f) Equipement pour la biologie moléculaire
g) Centrifugeuses réfrigérées.

2) Service d’Animalerie : il produit les animaux de laboratoire suivant :
a) Souris blanches NMRI
b) Rats Grammomys surdaster
c) Rats blancs Wistar
d) Lapins

En outre, ce service est équipé pour fabriquer de la neige carbonique.

3) Laboratoire de Microbiologie clinique :
a) Unité des maladies bactériennes à potentiel épidémique chargé de la surveillance du Choléra, dysenterie bacillaire et méningite cérébro-spinale.
b) Unité des mycobactéries pour l’étude des agents de la tuberculose et des ulcères de Buruli.

4) Laboratoire de Parasitologie
a) Chaîne ELISA
b) Matériel et réactifs pour le CATT
c) Atelier de fabrication de mini-colonnes et échangeuses d’ions (mAECT) pour le diagnostic de la trypanosomiase.

5) Laboratoire d’Entomologie médicale
a) Spectrophotomètre pour ELISA
b) Développement d’une colonie d’A. gambiae s.l.
c) Matériel et réactifs pour la biologie moléculaire.

6) Laboratoire de Biologie clinique :
a) Spectrophotomètres de biochimie
b) Dosage des hormones et marqueurs tumoraux

7) Laboratoire d’Anatomie pathologie
a) Automate de coloration
b) Microscope à fluorescence

4. Performances réalisées

c) Le laboratoire Polio du service de virologie a été accrédité par l’OMS comme laboratoire de référence national pour la surveillance des PFA en RDC et Congo/Brazzaville.
d) Le laboratoire rougeole et fièvre jaune du service de Virologie vient d’être accrédité en 2003 comme laboratoire national de référence pour ces deux maladies par l’OMS. Il traite les échantillons de la RDC et du Congo voisin.
e) Le laboratoire de bactériologie clinique a été accrédité par l’OMS comme laboratoire national de référence pour les maladies bactériennes à potentiel épidémique.

5. Principales publications scientifiques
a. Limited Diversity of Measles fields isolates a National Immunization Day in Burkina Faso : Progress from Endemic to Epidemic transmission. Dianne C. Valéa, Jean-Jacques Muyembe-Tamfum, Wim Ammerlaan, and Claude P. Muller in Journal of Infectious Deseases 2003 : 187 (Supp 1). S277-82.
b. Risk Factors for Marburg Hemorrahagic Fever, Democratic Republic of the Congo. Daniel G. Bausch, Matthias Borchert, Thomas Grein, Cathy Roth, Robert Swanepoel, Modeste L. Libande, Antoine Talarmin, Eric Bertherat, Jean-Jacques Muyembe-Tamfum, Ben Tugume, Robert Colebunders, Kader M. Kondé, patricia Picard, Loku L. Olinda, Guénaël R. Rodier, Patricia Campbell, Oyewale Tomori, Thomas G. Ksiazek, and Pierre Rollin in Emerging Infectious Diseases, Vol.9, N°12, December 2003, pp 1531-1536.
c. Epidemies à virus Chikungunya en 1999 et 2000 en République Démocratique du Congo. J.J. Muyembe-Tamfum, C.N. Peyrefitte, R. Yogolelo, E.Mathina Basisya, D. Koyange, E. Pukuta, M.Mashako, H.Tolou, P.P. Durand dans Médecine Tropicale 2003, 63, 6, p.5.
d. Low genetic diversity despite hyperendemicity of hepatitis B genotype E throughout Western Africa. Mick N. Mulders, Véronique Venard, Moujohou Njayou, A. Patrick Edorh, Akeeb O. Bola Oyefolu, M.O. Kehinde, Jean-Jacques Muyembe-Tamfum, Yacouba K. Nébie, Ibrahim maïga, Wim Ammerlaan, Fred Fack, Sundy A. Omilabu, Alain le Faou, Claude P. Muller, accepté pour publication dans Journal of Infectious Deseases.
e. Lukuka K.A., Kibonge M.C., Mumba N.D., Likombe B.J., J.J. Muyembe T., Van Der Veken W., Büscher P., Vervoort T., Makabouza M.J., Kande Betukumeso, Miaka Mia Bilenge C., (2002) Integred Serological Screening for Human African Trypanosomiasis by first line health Services in Kinshasa, D.R.Congo. Integration and disease control, international Colloqium, Antwerp, 26-27-28 November 2002.
f. Büscher P., Karhemere Bin Shamamba S. & Pyana P. (2003) Progress on improved isolation of T.b. gambiense in Grammomys surdaster in R.D. Congo, 5th EANETT workshop, Bagamoyo, Tanzania, 20-25/10 2003.
g. Büscher P., Karhemere Bin Shamamba S., Kibonge D., Pyana P., Baelmans R. & Magnus E. (2003) Improved isolation of Trypanosoma brucei gambiense in the thicket rat Grammomys surdaster. 27th Meeting of International Scientific Council for Trypanosomiasis Research and Control (ISCTRC). Pretoria, South Africa, 29/9-3/10.
h. Büscher P., Lejon V., Karhemere Bin Shamamba S., Kibonge C., Mossoko Z. & Kwete, J. (2003) Production of the mini anion exchange centrifugation (mAECT) kit in Kinshasa for diagnosis of sleeping sickness. 27th Meeting of International Scientific Council for Trypanomiasis Research and Control (ISCTRC). Pretoria, South Africa, 29/9-3/10 2003.

6. Perspectives d’avenir
- Assurer la supervision technique des laboratoires provinciaux de santé publique pour les rendre fonctionnels aussi bien pour le diagnostic clinique que pour la surveillance épidémiologique comme jadis.
- Réussir le transfert des technologies en biologie moléculaire pour la rechercher et le diagnostic des maladies.

Aucun commentaire: